Tirs militaires

Le 16 mars 2020, le Conseil fédéral a qualifié la situation en Suisse de situation extraordinaire au sens de la loi sur les épidémies. Il a interdit toutes les manifestations publiques ou privées, y compris les événements sportifs et les activités associatives. Les activités des sociétés de tir sont donc également concernées.

En raison du caractère imprévisible de l’évolution de la situation sur le front du COVID-19 et d’éventuels problèmes de mise en œuvre, le chef de l’Armée, en accord avec la Fédération sportive suisse de tir (FST), a décidé ce qui suit pour l’Armée suisse :

Le tir obligatoire hors du service 2020 (programme obligatoire) pour les militaires astreints au tir obligatoire est suspendu.

Ceux-ci n’ont donc plus l’obligation d’accomplir le programme obligatoire. Une participation à titre volontaire reste toutefois possible. Par conséquent, les cours pour retardataires et pour restés n’auront pas lieu en 2020.

Acquisition de l’arme en propriété

Le délai pour l’organisation du programme obligatoire a été prolongé jusqu’au 30 septembre 2020. En outre, la Fédération sportive suisse de tir (FST) a décidé que le tir en campagne pouvait être organisé jusqu’au 30 septembre 2020 à différentes dates en tant qu’événement de société.

Ainsi, malgré les mesures prises, il devrait rester possible d’accomplir les deux programmes obligatoires et les deux tirs en campagne requis au cours des trois dernières années, si vous souhaitez conserver en toute propriété votre arme personnelle après la fin du service.